Conseil d’Administration Les comités spécialisés

Le conseil d’administration

Le Conseil d’administration est l’instance collégiale qui représente l’ensemble des actionnaires et auquel s’impose l’obligation d’agir en toutes circonstances et dans l’intérêt de la société.

Les activités du Conseil d’administration sont régies par les dispositions de l’acte uniforme OHADA, les statuts, les règlements relatifs au contrôle interne dans les établissements de crédit, ainsi que ceux relatifs au Gouvernement d’Entreprise dans les Etablissements de Crédit.

Le rôle du Conseil d’administration est d’assurer la pérennité de BGFI Holding Corporation SA en assurant une direction stratégique d’entreprise et en permettant la gestion et l’évaluation des risques

Les Comités spécialisés du Conseil d'Administration

Les comités spécialisés, dont le rôle est de faciliter l’analyse et la prise de décision du conseil sur des sujets soumis à son contrôle, exercent leurs activités sous sa responsabilité et formulent des recommandations.
Chaque réunion du conseil d’administration est précédée d’une séance d’un ou de plusieurs comités spécialisés.

Les comités spécialisés du conseil sont au nombre de quatre.

1. Le Comité des Risques

Il est présidé par un administrateur indépendant et composé de 4 administrateurs. Le Comité porte une appréciation sur la qualité du contrôle interne, notamment la cohérence des systèmes de mesure, de surveillance et de maîtrise des risques et propose, si besoin est, des solutions supplémentaires.

Il s’assure de la conformité du Groupe aux lois et règlements en vigueur, d’une part, et au code de déontologie, d’autre part. Il a compétence sans limite sur toutes les activités du Groupe. Le Comité porte une recommandation sur la nomination, le remplacement ou le licenciement du responsable de la fonction Gestion des Risques. Il se réunit 1 fois par trimestre.

This is custom heading element

Il est présidé par un administrateur indépendant et composé de 4 administrateurs dont au moins deux (2) administrateurs indépendants. Il s’assure de la fiabilité et de la clarté des informations financières préparées par la Direction Générale et les auditeurs externes et porte une appréciation sur la pertinence et la permanence des méthodes comptables adoptées pour l’établissement des comptes ;

il s’assure aussi de la qualité et de l’efficacité des dispositifs de contrôle interne, notamment de la cohérence des systèmes de mesure, de surveillance et de maîtrise des risques et propose autant que de besoin des actions complémentaires à ce titre ;

du suivi du contrôle légal des comptes annuels et, le cas échéant, des comptes consolidés par les commissaires aux comptes ;

de l’indépendance des commissaires aux comptes ; de la validation préalable de toute autre mission confiée aux Commissaires aux comptes ;

de l’absence de restrictions ou de limitations injustifiées sur les travaux des corps de Contrôle (Fonctions Audit Interne, ALM, Contrôles Permanents, Sécurité des Systèmes d’Information (SSI), Contrôle comptable, Conformité et gestion des Risques) ;

et de l’efficacité de la fonction Audit Interne en conformité avec les normes professionnelles communément admises et en respect des prescriptions COBAC.

3. Le comité des ressources humaines et des rémunérations

Il est composé de quatre administrateurs. Il formalise et révise la stratégie et la politique des ressources humaines du groupe et s’assure de manière consolidée  de  sa  correcte  mise  en  œuvre.  Il  propose  la rémunération du président-directeur général, des administrateurs, ainsi que des membres des comités spécialisés du conseil d’administration. Il se réunit deux fois par an.

4. Le comité de gouvernement d’entreprise et des nominations

Il soutient l’action du conseil d’administration sur un ensemble de principes de gouvernement d’entre- prise afin d’organiser et diffuser une culture de bonne gouvernance au sein du groupe. Il est composé de cinq administrateurs dont un indépendant qui en assure la présidence. Il se réunit deux fois par an.

Partager sur