BGFIBank domine le secteur bancaire gabonais

31/05/2017

( Le Nouveau Gabon) – L’agence ACO Design Afrique vient de publier une étude portant sur le secteur bancaire concernant neuf pays africains dont le Gabon. Et selon les conclusions de cette étude, il ressort que la banque BGFI est l’institution financière la plus citée dans tous les compartiments étudiés et arrive le plus souvent en première position auprès des personnes sondées.

Les termes de l’étude de ACO Design Afrique ont notamment porté sur la notoriété, la fiabilité, l’accès au public, la satisfaction des clients, l’accès au crédit ainsi que sur les services bancaires digitaux.

Ainsi au terme de ce sondage, le groupe dirigé par Henry Claude Oyima garde sa suprématie en termes de notoriété depuis 2015. Une performance qui a excédé les 87,80% en 2017. Tandis que ses suivants immédiats que sont BICIG, UGB et ECOBANK récoltent respectivement chacun, 85,30%; 80,90% et 79,00%.

S’agissant de la fiabilité, BGFIBank est également considérée par les consommateurs de services bancaires comme l’établissement le plus fiable sur le marché gabonais. Elle est suivie de très près par BICIG et l’UGB.

En outre, BGFIBank est aussi perçue comme la meilleure banque au Gabon. BICIG et UGB arrivent toujours en 2ème et 3ème position. Cependant, BICIG est, du point de vue des interviewés, considéré comme la banque la plus accessible aux populations. Cela s’explique par le fait qu’elle a le plus grand nombre de clients dans le pays.

Cette étude fait néanmoins observer qu’en ce qui concerne la satisfaction des clients, l’accueil en agence, en particulier au guichet, constitue du point de vue des clients des banques, l’axe d’amélioration le plus important, tant au Gabon que dans les autres pays étudiés.

Elle révèle également quelques motifs d’insatisfaction. Il s’agit notamment de la qualité des services, les longues files d’attente en agence et les problèmes de connexion.

Sur le secteur de l’accès au crédit, il ressort par contre que près de 80 % des demandeurs ont obtenu un accord pour leur crédit bancaire. Ce qui constitue un signal fort quant à la volonté des banques d’accompagner leurs clients, indique-t-on.

S’agissant des services bancaires digitaux, un nombre important de clients, disent enfin se méfier des services en ligne. Ainsi, malgré les efforts déployés en matière de communication pour promouvoir les services bancaires en ligne, les clients continuent d’observer une grande méfiance par rapport à ce type de services digitaux.

Stéphane Billé

Source : Le Nouveau Gabon

Partager sur

Catégories

Archives